En hommage à Saïd El Barkaoui victime du racisme et pour que justice soit rendue

vendredi 20 décembre 2019
par  mrap40
popularité : 14%

Le 4 juin 2018, quinze jours après avoir reçu cinq balles tirées par son voisin Claude Gorsky l’insultant d’ « enculé d’Arabe », Saïd El Barkaoui décédait en laissant derrière lui une famille dont quatre jeunes enfants.

Alors que l’auteur présumé des coups de feu vient d’être libéré, la famille est sous le choc. Raison pour laquelle une conférence publique a eu lieu le mercredi 18 décembre 2019 à Mont-de-Marsan (40).

A cette occasion, SOS Racisme et le MRAP, parties civiles dans cette affaire, étaient représentés par Sandrine Malet et Gérard Kerforn (membres des bureaux nationaux).

Les deux associations tiennent également à remercier Maître Philippe de Caunes (avocat de SOS Racisme) et Maître Frédéric Dutin (avocat de la famille pour leur présence, ainsi que Maître Kaltoum Gachi (avocate du MRAP) pour son soutien mais retenue à Paris pour des raisons de transport.


Brèves

14 octobre 2016 - Monsieur Dubos n’est pas une victime, mais un chroniqueur d’extrême-droite

Monsieur Dubos se pose aujourd’hui en victime du MRAP. Pour réceptacle de sa « solitude » (toute (...)